Coupe sanitaire forêt d'Argonay

Les travaux se prolongent et pourraient durer jusqu’au 31 mai au plus tard !

 

Les effets du changement climatique entrainent des dépérissements sans précédent sur tout le territoire national. Canicule, sécheresse, parasites… la forêt d’Argonay n’est pas épargnée.

Une coupe sanitaire pour préserver notre forêt communale

Pour assurer la sécurité des usagers, une coupe est programmée en ce début de printemps 2024 le long de la route départementale D173. D’autres coupes dans les peuplements dépérissant auront également lieu afin de favoriser la résilience de la forêt et son renouvellement, soit 1 800 m3 de bois récoltés. Les peuplements d’épicéa souffrent des attaques de scolytes. Lorsqu’un foyer apparaît, il faut rapidement récolter les arbres attaqués pour limiter la dépréciation du bois et assurer son usage dans la filière bois bas-carbone. Certains arbres morts seront conservés en faveur de la biodiversité.

Qu’est-ce que le scolyte ?

scolyte

Un petit insecte dont la prolifération est favorisée par les températures élevées. En creusant des galeries sous l’écorce, ces insectes coupent la circulation de la sève et provoquent la mort prématurée des arbres.

Dépérissement en forêt d'Argonay

Dépérissement en forêt d’Argonay

Compte tenu de l’ampleur des dégâts, une coupe des épicéas condamnés sera réalisée à partir du 18 mars 2024 pour une durée de 3 semaines.
Pour des raisons de sécurité, le chantier sera interdit au public. Les grumes de bois seront placées en bord de route, pour ensuite être transformées par les scieries locales.
Une remise en état est toujours prévue en fin de chantier. Certaines branches issues des bois enlevés, appelées rémanents, sont laissées au sol pour le nourrir en sels minéraux, nécessaires à la croissance des arbres.

Et après ?

Les simulations climatiques montrent que les principales essences de la forêt française seront de moins en moins adaptées à leur zone géographique actuelle. Pour reconstituer les peuplements dépérissant de la forêt d’Argonay, les forestiers réalisent un diagnostic détaillé afin d’identifier des essences adaptées au climat futur, en s’appuyant sur les connaissances scientifiques et l’outil ClimEssences. Le forestier proposera un choix d’espèces en prenant en compte le sol, le climat futur, la réserve en eau et les enjeux de biodiversité.

Pour l’ONF et la commune d’Argonay, tout l’enjeu est de conserver une forêt en bonne santé, pour lui permettre de jouer pleinement son rôle de fixation de carbone ainsi que ses autres fonctions écologiques, économiques, et sociétales.

Partagez cet article

Dernières actualités

  • Le Marathon de la biodiversité est lancé ! Ce dispositif destiné à accompagner la création de haies et de mares sur notre territoire a démarré depuis le mois de mars [...]

Retrouvez toute l'actualité de votre commune ici :

Coupe sanitaire forêt d'Argonay

Les travaux se prolongent et pourraient durer jusqu’au 31 mai au plus tard !

 

Les effets du changement climatique entrainent des dépérissements sans précédent sur tout le territoire national. Canicule, sécheresse, parasites… la forêt d’Argonay n’est pas épargnée.

Une coupe sanitaire pour préserver notre forêt communale

Pour assurer la sécurité des usagers, une coupe est programmée en ce début de printemps 2024 le long de la route départementale D173. D’autres coupes dans les peuplements dépérissant auront également lieu afin de favoriser la résilience de la forêt et son renouvellement, soit 1 800 m3 de bois récoltés. Les peuplements d’épicéa souffrent des attaques de scolytes. Lorsqu’un foyer apparaît, il faut rapidement récolter les arbres attaqués pour limiter la dépréciation du bois et assurer son usage dans la filière bois bas-carbone. Certains arbres morts seront conservés en faveur de la biodiversité.

Qu’est-ce que le scolyte ?

scolyte

Un petit insecte dont la prolifération est favorisée par les températures élevées. En creusant des galeries sous l’écorce, ces insectes coupent la circulation de la sève et provoquent la mort prématurée des arbres.

Dépérissement en forêt d'Argonay

Dépérissement en forêt d’Argonay

Compte tenu de l’ampleur des dégâts, une coupe des épicéas condamnés sera réalisée à partir du 18 mars 2024 pour une durée de 3 semaines.
Pour des raisons de sécurité, le chantier sera interdit au public. Les grumes de bois seront placées en bord de route, pour ensuite être transformées par les scieries locales.
Une remise en état est toujours prévue en fin de chantier. Certaines branches issues des bois enlevés, appelées rémanents, sont laissées au sol pour le nourrir en sels minéraux, nécessaires à la croissance des arbres.

Et après ?

Les simulations climatiques montrent que les principales essences de la forêt française seront de moins en moins adaptées à leur zone géographique actuelle. Pour reconstituer les peuplements dépérissant de la forêt d’Argonay, les forestiers réalisent un diagnostic détaillé afin d’identifier des essences adaptées au climat futur, en s’appuyant sur les connaissances scientifiques et l’outil ClimEssences. Le forestier proposera un choix d’espèces en prenant en compte le sol, le climat futur, la réserve en eau et les enjeux de biodiversité.

Pour l’ONF et la commune d’Argonay, tout l’enjeu est de conserver une forêt en bonne santé, pour lui permettre de jouer pleinement son rôle de fixation de carbone ainsi que ses autres fonctions écologiques, économiques, et sociétales.

Partagez cet article

Dernières actualités

  • Le Marathon de la biodiversité est lancé ! Ce dispositif destiné à accompagner la création de haies et de mares sur notre territoire a démarré depuis le mois de mars [...]

Retrouvez toute l'actualité de votre commune ici :

recevez les actualités

de votre commune

Vous souhaitez recevoir de l'information de la commune d’Argonay directement par mail ? Abonnez-vous ! Chaque semaine, la commune sélectionne pour vous les actualités à ne pas manquer.